Le plein d’idées de recettes pour enfant ou comment sensibiliser nos bambins à l’alimentation santé !

24 mai 2021

FATIGUE

SOMMEIL

RHUME

DOULEURS

Écrit par Estel Barrellon

Comment faire fuir un enfant à table ? En lui brandissant une carotte ou un chou de Bruxelles…
L’enfant a souvent une conception de l’alimentation toute particulière, basée sur quelques valeurs refuge comme les glaces, les pâtes et la semoule.
Il a une attirance naturelle pour les produits sucrés en mémoire du lait maternel au goût sucré.
Il n’aime pas beaucoup la nouveauté en termes de goûts, on appelle d’ailleurs ce phénomène la néophobie alimentaire.
Pourtant, dès la naissance, il a plus de papilles sur la langue qu’un adulte et ses sensations gustatives en sont décuplé !
La découverte du goût est un apprentissage obligé qui se fait par étapes tout au long de l’enfance. Accompagner l’enfant dans cette découverte des saveurs est primordial.
Alors, comment sensibiliser nos enfants à une nourriture variée, riche en fruits et légumes et équilibrée ? Comment leur proposer des menus équilibrés sans déclencher leur bouderie ?
Le plein d’astuces et d’idées recettes pour enfant dans cet article, pour semer la graine du bien manger chez nos petits !

 

Jouer sur les textures, couleurs et odeurs dans les idées recettes pour enfant

L’enfant développe ses sens en mangeant: il touche, sent et voit avant de goûter. Ses sensations sont développées à la vue, le parfum et la matière d’un plat. Il regarde, respire et ressent avant de porter à sa bouche l’aliment.
Parfois une texture peut le déranger : la purée de carotte passera peut-être mieux que les carottes râpées !
Ajouter un élément coloré peut changer la donne et lui donner envie:
Proposez-lui des herbes, aromates et épices, les enfants les apprécient souvent : du paprika, du curry, de la ciboulette, du jus de citron, à ajouter sur leurs plats. Ils auront l’impression de créer leur assiette et d’avoir « choisi » un peu ce qu’ils mangent.
Mettez plusieurs préparations de couleurs différentes sur la table pour qu’ils composent eux mêmes leurs assiettes : du mais jaune, des tomates rouges, des radis roses, des carottes râpées oranges, de la betterave violette, des petits pois verts etc… avec une base qu’ils aiment : semoule ou riz par exemple.
Les enfants aiment la plupart du temps les goûts francs et compartimenter les aliments, ne mélangez pas tout dans leurs assiettes. Ils pourront essayer en petites portions chaque aliment.
Organisez des pique-nique de façon exceptionnelle même en intérieur. Préparez avec eux un panier plein d’aliments différents qu’ils aiment, à manger avec les mains : bouts de fromage, bâtonnets de légumes, tranches de truite fumée, etc… et mangez ailleurs qu’à table, installer une nappe sur le tapis du salon, sur la terrasse ou le balcon, etc… Le côté ludique du repas va leur plaire et c’est l’occasion de tester de nouveaux aliments : sushis, gyozas de légumes, rouleaux de printemps,etc…

 

Cuisiner et manger avec eux

L’enfant grandit et se construit par mimétisme avec les adultes.

glande pinéale

Cuisiner ensemble!

S’il voit ses parents cuisiner, il aimera participer à la préparation des repas. Laissez-le faire, selon son âge, mélanger deux ingrédients (huile et vinaigre), touiller une sauce, éplucher des légumes, etc… Cela prend plus de temps et il y a plus de rangement et de ménage à prévoir ensuite, mais c’est l’éducation du goût qui est mise en route. On peut réserver ces ateliers « idées recettes pour enfants » aux week-ends mais il est important de les impliquer dans les menus que vous leur proposez.

Trouver des idées recettes ludiques qui plaisent aux enfants :

  • Confectionner des rouleaux de printemps peut devenir un jeu et ils voudront goûter ce qu’ils ont « fabriqué ». Rouler les ingrédients dans une feuille de riz est ludique pour eux. Et c’est un bon moyen de leur faire manger des crudités ( chou rouge, carottes râpées, salade verte, “cachés” dans le rouleau!)
  • Assembler des salades composées avec plein d’ingrédients de leur choix, en variant les couleurs et les textures: ajouter des graines pour le croquant, des herbes aromatiques,etc…
  • Préparer une pâte à gnocchis de carotte qu’ils pourront rouler avec leurs mains et découper…
  • Cuisiner des nuggets poulet maison : tremper les morceaux de poulet dans l’œuf battu, la farine et la chapelure sera une activité rigolote pour eux !
  • Découper des tagliatelles de courgettes pour faire un trompe-l’œil de plat de pâtes…
    Pétrir, mettre les mains dans les ingrédients, casser des œufs, éplucher des légumes: tout devient activité d’apprentissage et jeu avec les enfants. Ils aiment essayer de nouvelles choses, mettre la main à la pâte au sens propre et figuré si vous les faites avec eux!

 

Manger ensemble!

De même, il est important de manger avec eux, en famille et autant que possible la même chose qu’eux. Et de leur exprimer vos ressentis face à la nourriture en les verbalisant pour leur donner envie : « elles sont trop jolies ces tomates cerise » ou « comme il sent bon ce poivron » ou encore « moi, j’adore les artichauts ! ». Il faut que le repas en famille soit un moment de partage, de découverte et d’apprentissage au maximum.

 

Expliquer pour apprendre et comprendre l’alimentation

 

Provenance des aliments:

Soyez inventifs et créatifs pour leur raconter l’histoire de ce qu’ils mangent : d’où vient le légume, comment il pousse, quelle est sa saison… A quoi ressemble la plante, dans quelle région elle grandit, comment on ramasse le fruit ou le légume. La curiosité de l’enfant doit être alimentée elle aussi!

 

Utilité de l’aliment:

Expliquer à quoi sert l’alimentation de façon simple :
Ce qu’on mange est le carburant du corps humain qui a besoin de protéines, de bonnes graisses, de vitamines et de minéraux pour fonctionner.
Chaque aliment a un rôle spécial:
La viande, les œufs et le poisson : ce sont les protéines pour les muscles !
Les huiles, le beurre, les oléagineux : c’est le gras pour nourrir le cerveau !
Les sucres : ils servent à donner de l’énergie mais il ne faut pas trop en manger!
Les fruits et les légumes : ils apportent les vitamines pour être en forme et ne pas tomber malade!
Un enfant a besoin de sens, et de comprendre pourquoi ses parents l’obligent à manger de la viande et des légumes ! Pourquoi on ne peut pas manger des pâtes tous les jours…Pourquoi on doit réduire le sucre…

 

Proposer, re-proposer et proposer encore

Un enfant éduque son goût et aimer un aliment peut lui prendre du temps. Il est coutume de dire de proposer plus de 10 fois un aliment à un enfant avant de déclarer qu’il n’aime pas ça. Il peut refuser le lundi et adorer le samedi !
Changer la présentation, le mode de cuisson et persévérer surtout !

 

Le défi des menus proposés par les enfants:

glande pinéale

Pendant une semaine de vacances, vous pouvez proposer à vos enfants le défi de préparer un menu équilibré, de l’entrée au dessert. Ils adorent ça !
Aidez-les à composer des recettes équilibrées pour enfant, à faire leur marché ensuite, puis vous les assistez en devenant leur commis selon leurs capacités et leur âge !
S’ils sont plusieurs dans la fratrie, vous pouvez organiser un concours du meilleur repas équilibré tout au long de la semaine avec une proposition par enfant chaque jour !
Vous serez surpris des idées recettes de vos enfants et de leur créativité!

 

Quelques idées recette de petits déj et goûters sains pour les enfants :

 

Idées de recettes de petits déj pour enfants:

Essayer les porridges aux flocons d’avoine et lait végétal qui les caleront pour la matinée.
Tenter la banane écrasée, additionnée de bonnes graines moulues, avec un peu de purée d’oléagineux et des flocons d’avoine: “fabriquer” leur mixture les amuse!
Le week-end, quand on a plus le temps, organiser un brunch avec des œufs, une salade de fruits et des tartines avec plein de préparations différentes sur la table pour qu’ils aient du choix et qu’ils puissent picorer de tout…

 

Idées de recettes de goûters sains:

Quid de la collation de 16H ? Comment sortir des biscuits industriels ou de la compote en sachet ?
Essayer les oléagineux: noix, amandes, noix de cajou en mélanges accompagnés d’un fruit de saison à manger à la main: banane, pomme, pêche, brugnon, fraises.
Faire au maximum des goûters maison en réduisant le sucre des recettes, ou en le remplaçant par du sirop d’agave ou du rapadura, aux indices glycémiques moins élevés: madeleines au citron, cake à la carotte, etc…

CPSS vous propose une recette à essayer avec vos bambins : les boules d’énergie !

buddha bowl

Faciles à réaliser avec eux, très ludiques, les boules d’énergie qu’ils confectionnent en les roulant dans leurs mains leur plaisent énormément et apportent des vitamines, minéraux et bons acides gras ! Ils vont s’amuser à mixer les ingrédients puis à fabriquer les boules, en les décorant avec de la noix de coco râpée ou du cacao. Toutes crues, elles font le plein d’énergie et se conservent 4 jours au frigo dans un récipient hermétique.

Estel Barrellon | Audrey Ligot-Ange

CUISINER POUR

SE SOIGNER

SOMMEIL – RHUME – DOULEURS – FATIGUE

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments